Caracara

(Caracara plancus)



Règne: Animalia
Embranchement: Chordata
Sous embr: Vertebrata
Classe: Aves
Ordre: Falconiformes
Famille: Falconidae
sous-famille: Caracarinae
Genre: Caracara
Nom binominal: Caracara plancus


Le Caracara ou
Carancho est un oiseau commun en amérique du sud, on le rencontre pour le nord du Brésil et Pérou, à la grande île de terre de feu pour le sud, il est également présent aux îles Malouines (Islas Malvinas). Sa présence s'étage de rare à commun selon les régions, c'est un oiseau sédentaire, qui se déplace selon l'abondance de nourriture.
Il est d'habitude solitaire mais on le rencontre en couple selon la saison ou en petits groupes de 3 ou 4 individus, il est également commun de le voir en bandes en compagnie de Condors autour d'une charognes ou ils disputent leur part au Renards. Il préfère les habitats ou la végétation est basse et parsemée de quelques arbres, son domaine s'étend du niveau de la mer à environ 2000m / 2500 m d'altitude.
Son nid est construit dans les branches d'un arbre isolé en lisière de foret ou sur un arbre entouré de végétation basse, les nids sont distants de 500 à 1000 m entre deux couples et sont utilisés d'une année sur l'autre. Ils peuvent atteindre un diamétre d'un métre pour une hauteur de 40 cm, chaque années des branches sont ajoutées. Comme beaucoups de nids l'intérieur est douillet souvent garnis d'herbes séches, laine de mouton, plumes et duvets, on y rencontre parfois quelques matériaux hétérogénes tels que sac plastiques et autres déchets de consommation de humaine.
La couvée comprend 2 à 3 oeufs d'une taille allant de 54 mm à 59 mm pour la longeur et d'un diamètre moyen de 48 mm, ils sont d'une couleur canelle rougeatre mouchetée chataigne.
Le couple participe à la couvaison qui dure de 28 à 32 jours et s'attaque à toute présence étrangère s'approchant du nid.
La taille du Carancho varie de 50 à 64 cm pour un poids de 800 à 1600 gr.
Certains relatent une agréssivité du Caracara vis à vis de l'humain, comportement qui s'il est exact peut être attribué à la défense du nid, il posséde également la mauvaise réputation d'être un tueur d'agneaux, ces propos ne font l'objet d'aucune observations scientifiques et sont le plus souvent les alégations d'éléveurs d'ovins.
Son alimentation est principalement constituée de charrognes et petits rongeurs, voire d'oisillons et de poissons selon les régions, il n'en demeure pas moins un oiseau hardis qui n'hésite pas à vider un sac à dos abandonné et ruiner un campement.
Les images photos et clips vidéo proviennent du sud Chili.

Voir également le site
Aves de Chile